CULTURE CLUB
theatre et musique

CHANSONS SANS PAROLES

Thom Luz

Le metteur en scène et musicien suisse Thom Luz compose un tableau vivant de la catastrophe qui a eu lieu, d’où émergent les prémices d’un possible renouveau. Un voyage dans le temps grâce au son.

La nuit, dans une forêt obscure, une voiture sort de la route après avoir heurté une biche. Des mélodies romantiques sortent de la radio de l’épave encore fumante. Morceaux par morceaux, les cinq comédiens-musiciens reconstituent minutieusement l’accident. Au fil du spectacle, des clés sont données et les éléments du crash se mettent en place. L’audacieux Zurichois Thom Luz construit un paysage théâtral tout en décalages, entre l’absurdité drôlatique du cinéma de Tati et l’inquiétante étrangeté des films de David Lynch. Dans cet univers indécis, le son vient distordre la perception du temps. On entend principalement les romances pour piano du célèbre compositeur romantique Mendelssohn – Chansons sans paroles – arrangées pour cordes, piano électriques et percussions sur objets, par le musicien Mathias Weibel. Les interprètes nous entraînent dans une aventure mystérieuse dont chaque détail fait figure d’indice. Comme dans When I die - a Ghost Story with Music, présenté au Nouveau théâtre de Montreuil en 2018, Thom Luz propose de s’ouvrir à l’inhabituel pour s’immerger dans une expérience de perception aiguë.
A travers ce spectacle, effleurent des questionnements : comment parler du choc et de la sidération, de la nécessité de changer de perspective et de reconstruire le présent pour penser le futur ? Quand les mots ne suffisent plus, restent les sons et les images, et les phares d’une voiture qui continuent d’éclairer la nuit.


Avant le spectacle

testez vos connaissances

 

 

 

 

Après le spectacle

testez vos connaissances